Pratiques des communications dans les organisations

Le but du cours Pratiques des communications dans les organisations (COM5055) à l’UQAM est d’exposer les étudiants du baccalauréat en communication marketing à des pratiques de communication que l’on trouve en entreprise à travers une série d’ateliers pratiques. Ils y apprendront plus sur les manières de communiquer l’identité de marque et sur les façons de faire vivre des expériences qui traduisent l’essence de la marque.

Patrick Gauthier est un orateur et un enseignant hors pair qui sait vulgariser et transmettre ses passions mieux que quiconque. Parmi les centaines de professeurs qui m’ont enseigné dans ma vie, Pat est l’un des plus marquants!
- Étienne Payette Lebeau, Bachelier en communication marketing. Maintenant Chargé de projets Web, Produits Interactifs chez Saint-Jacques Vallée Y&R Brands

Chaque atelier est précédé d’un cours théorique. L’atelier permet ensuite aux étudiants d’appliquer la théorie et d’apprendre à travers la réalisation d’une activité. Sujets abordés durant le cours: Identité, culture et plaisir  (atelier d’identification des valeurs du groupe comme si on était une compagnie. Les étudiants doivent ensuite créer une affiche qui représente ces valeurs), la communication qui colle (atelier de création d’une présentation keynote qui fait wow!), l’architecture qui parle (atelier de création d’un kiosque d’exposition percutant), le jeu et la créativité (atelier sur le mind mapping et la résolution d’un problème créatif), la production imprimée et digitale (invité spécial et visite d’une imprimerie).

Patrick m’a appris davantage en une seule session dans le cadre de son cours que tous mes autres cours réunis à l’intérieur de mon bac. Il est un professeur très pédagogue et j’étais épatée à chaque semaine de voir à quel point il réussissait à capter l’attention de la classe. Il m’a démontré qu’il est possible d’avoir de la passion pour son travail et d’y être heureux. Bref, je lui lève mon chapeau. Aucun autre professeur ne réussirait à réunir autant d’élèves pour des conférences non-obligatoires. Il m’a apporté beaucoup et ma seule déception est de ne pas pouvoir suivre son cours de branding…
- Dominique Palermo, finissante au baccalauréat en relations publiques, UQAM